Le mardi 3 juin 2014 à 19h30. Entretien mené par Marc Bailly.

Écrivain globe-trotteur, Philip Le Roy aime voyager autour du monde et même au-delà, dans l’univers des grands visionnaires. Il fréquente les salles obscures, les salles de lecture et les salles d’embarquement. Sa religion est le septième art, ses icônes Marilyn et Angelina, sa bible le livre Hitchcock/Truffaut. Philip Le Roy vient à la littérature grâce à Philip K. Dick et à Stephen King. Il retrouve un peu de leur nom dans le sien, mais laisse la SF et le Fantastique à ses maîtres. Même si ces deux genres sont aux frontières de son oeuvre, il fait dans le thriller pur et dur. Et créé son univers où priment l’action et la spiritualité, peuplé de marginaux, enluminé d’horreur et de beauté, de zen et d’arts martiaux, de rock et de répliques ad hoc.

Son premier roman Pour adultes seulement est publié en 1997. Une baby-sitter française et une Californienne de six ans y sont traquées par la police et l’armée sans mobile apparent. Gros carton. Suivront Couverture dangereuse où du jour au lendemain un homme ne reconnaît plus son épouse, et Evana 4 où le héros est pris pour cible le jour de son mariage.

En 2005, Le Dernier Testament déterre le testament de Jésus pour percer le secret de l’immortalité. Ce roman de 700 pages reçoit le Grand Prix de Littérature Policière. Le héros atypique Nathan Love y fait son apparition. On le retrouvera dans La Dernière Arme qui commence avec la disparition de 248 femmes sur les cinq continents et dans La Dernière Frontière où les enquêteurs prélèvent sur la scène de crime un échantillon de matière qui n’existe pas sur Terre.

En 2012, Philip Le Roy lance sa Brigade des Fous, une série pour des lecteurs plus jeunes. Six adolescents handicapés y sont transformés en agents très spéciaux. Classée confidentielle jusqu’à aujourd’hui, la troisième aventure sera révélée au public en 2014.

Puis arrive le livre choc. L’histoire d’un homme qui lors d’une nuit de beuverie va commettre un acte qui va changer la face du monde. L’intrigue incroyable et le sujet explosif remettent en cause les origines du Coran. Les éditeurs ont peur. Sauf le Cherche Midi qui osera publier La Porte du Messie le 7 mai 2014.

« Ecrire un roman consiste pour moi à raconter une bonne histoire. Une histoire extraordinaire ancrée dans le réel. Une histoire qui va emmener le lecteur là où il n’a jamais mis les pieds, en compagnie de personnages hors du commun. Celui-ci ne doit pas en ressortir indemne. Je veux dire par là que le voyage sera mouvementé et que ses certitudes voleront en éclat. »

Renseignements et inscriptions souhaitées à la Bibliothèque Pierre Perret : 019/32.29.29.

Organisé par la Bibliothèque locale communale Pierre Perret de Waremme

Nos prochaines activités