Le Centre Culturel est une association sans but lucratif. Comme toutes les asbl, il est soumis à la loi du 27 juin 1921 modifié par la loi du 2 mai 2002. Il comprend donc une Assemblée Générale et un Conseil d’Administration conformes à cette législation.

-L’Assemblée Générale est composée d’une part de membres de droit, représentant les pouvoirs publics, et d’autre part de membres associatifs représentant la dynamique associative et socioculturelle du territoire. C’est cette double composition qui constitue l’originalité du fonctionnement des Centres Culturels reconnus. Les actions entreprises par le Centre Culturel trouvent leur légitimité dans le regard croisé des pouvoirs publics et des élus politiques d’une part, et dans les attentes des associations actives sur le terrain socioculturel d’autre part. L’AG supervise les opérations de gestion : approbation des comptes et budgets, nomination du CA.

-Le Conseil d’Administration, élu par l’Assemblée Générale, comporte un nombre égal de membres de droit et de membres associatifs, ces derniers ne pouvant exercer de mandat public. Le CA a pour tâches l’administration et la gestion : engagement des travailleurs, orientations financières...

-De plus, chaque Centre Culturel dispose d’un Conseil Culturel de 10 membres au moins, nommé par le Conseil d’Administration, et chargé de fixer le programme général d’action du Centre Culturel.

-Enfin, le fontionnement journalier du Centre Culturel est confié à un animateur-directeur professionnel, entouré souvent d’une équipe de professionnels spécialisés en animation socioculturelle, en tâches techniques, en tâches administratives, d’accueil, de gestion...

Source : Bienvenue dans l’univers des Centres Culturels, document astrac, janvier 2007.

ESPACE PRO

AGENDA

l
m
m
j
v
s
d
 
 
1
2
3
4
5

6
7
8
9
10
11
12

13
14
15
16
17
18
19

20
21
23
24
25
26

27
29
30